lundi 4 septembre 2017

phase 3 : essayer, ne pas avoir peur de l'échec ...

hello ma team ;)

Eh bien je vous l'avais promis, la suite : période de tests, d'essais, d'échec mais aussi de victoire, étape importante pour la suite car tu vas voir, au fil de mon article, à la fin l'échec n'est plus un échec.


Pour ceux et celles qui arrivent sur le blog, vous pouvez retrouver la phase 1 et la phase 2  en cliquant sur mes liens.

Je crois qu'avant toute chose, il faut aller chercher sa motivation pour s'en sortir, pour évoluer assez loin en soi et prendre chaque petit progrès comme une très grande victoire, afin de se rendre psychologiquement et moralement plus fort.

Quand j'ai enfin ressenti ce véritable besoin de m'en sortir, comme vous l'avez vu dans la phase 2 j'ai d'abord éliminé un max de source de stress afin de me concentrer sur un seul, pour avoir moins à lutter, car la lutte entre nous c'est très fatigant.

Et comme je vous en ai quelques fois parlées, au tout départ, il ne faut pas hésiter à aller voir un psychologue ou un coach de vie ( c'est tendance actuellement ) au moins pour se décharger émotionnellement et apprendre quelques nouvelles astuces pour mieux appréhender les situations qui nous gênent ou rendre mal à l'aise.

Alors, certes ça a un coût mais il existe certains centres gratuits, il faut se renseigner soit à sa mairie soit à son conseil général. Et il ne faut pas hésiter à changer de psy ou coach en cours de route si celui que tu vois ,actuellement ne t'apporte rien. J'en ai consulté 4 personnellement, 2 avec qui je n'avais pas l'impression d'avancer et avec qui le contact ne passait pas, ensuite il y a eu ma troisième psychologue , au top génialissime mais faute de moyens financiers je me suis tournée vers le centre medico psychologique de la ville où j'ai fait plusieurs séances avec une personne très bien, mais bizarrement, avec ma première j'étais très axée phobie pure, avec la seconde j'étais plus axée relation avec mes fils et avec les hommes.
Le tout à fait que j'ai réellement commencé à avancer et évoluer.


Et on ne s'en rend pas compte, mais tu sais les petits panneaux qui circulent sur les réseaux sociaux, du genre :

A force d'en lire, d'en partager bah tu finis par t'en imprégner, et c'est là que tu réalises que tu es plus forte que tu ne le croyais, que tu commences tout doucement à croire en toi et tes capacités.
Certes, comme je le dis dans mon titre, tu avances et paf, un échec, voire deux voire trois.
Au début, à mes premiers échecs, j'ai continué à broyer du noir, à me traiter de tous les noms d'oiseaux, à détester ma vie de phobique, j'ai aussi partagé des panneaux sombres lol, et puis la vie continue, tu te reprends plus ou moins vite mais tu ne lâches pas, tu ne lâches rien et çà ce nouveau goût pour le "rien lâcher" je le dois à mes premières courses à pied, mes premiers dépassements que ce soit en temps ou en nombre de kilomètres courus et le sport, les défis physiques ou cérébraux par nos petits défis de blogueuses auxquels j'ai participé et auxquels je participe encore, la relecture de certains articles de blog ou presse, et bien sûr mon ado qui bien que difficile me pousse à être forte, tant de petites ou grandes choses qui mises bout à bout font que tu avances, et quand tu avances et réalises plein de nouvelles choses (ou des choses que tu faisais avant la phobie et n'arrivais plus à faire pendant) tu te ressources et la nouvelle boucle se forme : j'y suis arrivé, maintenant je veux aller plus loin et tu vas plus loin ...





Et voilà pour la phase 3, on va bientôt approcher des articles qui vous intéresserons certainement un peu plus, ma remise au sport, comment que j'ai perdu 13 kilos à partir du moment où j'ai décidé de me battre et mon combat toujours actuel pour m'accepter physiquement, les petits trucs et astuces qui m'aident quand j'ai un gros coup de blues car je ne suis pas encore tout à fait stabiliser et je n'ai pas encore gagné tous mes combats.

A très vite ;)

Bisous

2 commentaires:

  1. T'es une battante ! Bravo <3
    Gros bisous Audrey <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ma belle, en tous les cas j'essaye de m'en convaincre lol , c'est telelment parfois beaucoup de chose encore remise au lendemain mais j'esaye de ne plus trop faire que le lendemain soit le surlendemain etc ...bisous ma zen zenopia ;)

      Supprimer

et toi ? tu en penses quoi ?