mercredi 23 août 2017

3 ans de boulot sur soi...premier bilan

hello les ami(e)s

Pas simple de débuter cet article, à ces premières lignes je n'ai toujours pas choisi le titre de l'article.
Comme vous le savez ou allez le découvrir, si j'ai eu très peur du passage de la quarantaine, il a été hyper révélateur par la suite.

Plusieurs années sous anti dépresseur pour lutter contre des phobies dont la principale l'agoraphobie, suivi du mal être de soi : j'entends par là impossible de me voir en peinture physiquement, impression d'être dans une spirale infernale où tout était sans fin sur tous les plans : finances, amour, confiance et estime de soi la totale.

Un jour, début d'un premier déclic, nouvel appart, nouveau départ, arrêt des anti dépresseurs, quelques séances avec une psychologue comportementale et début des premier progrès.

En fait, il me faudrait plusieurs articles pour transmettre le message que j'ai envie de vous faire passer depuis que je vais mieux : 

C'est pas simple, c'est semé d'embûches à relever mais il faut réellement s'accrocher pour changer la tendance.
J'ai trimé, j'ai pleuré, j'ai osé demandé de l'aide, j'en ai parlé même si parfois pas forcément aux bonnes personnes mais j'y arrive, je change, je ne vois plus certaines choses de la même façon, mes priorités ont changé.


Je crois qu'en vérité tout est lié ( corps et mental) et qu'après avoir arrêté les anti-depresseurs qui était vraiment la première étape, j'ai testé plein de trucs et un peu tout en même temps donc j'ai vite saturé, je me suis fatiguée toute seule entre faire un régime, lutte contre la phobie en acceptant les sorties et je peux vous dire qu'au début, c'était tout un cirque, je soufflais, j'avais des sueurs abominable à l'idée de devoir sortir, sur le lieu impossible de réellement apprécié la sortie tellement j'étais à regarder partout et à me sentir toujours au bord du malaise. Heureusement mes amies m'ont beaucoup aidé en venant me chercher en me mettant à l'aise pour çà merci les girls ;))

Alors j'ai décidé de procéder par étape et d'apprendre à gérer les priorités : NE FAIRE QUE CE QUE J'AVAIS ENVIE.
Bon faut se donner des coups de pieds tout de même : 
priorité 1 : sortir de la phobie et apprécier les sorties et on verra plus tard le régime.

Une fois les premières sorties appréciées, çà a pris une bonne année, on passe au régime.

Priorité 2 : s'aimer malgré son corps.

Les régimes je n'aime pas, mais apprendre le ré-équilibrage alimentaire oui , çà me plaît et je suis encore en plein dedans, pour vous parler de ce que j'ai choisi de suivre, promis dans un prochain article avec des idées recettes et associations surprenantes.

Priorité 3 : bouger car mincir c'est bien mais le rester c'est plus dur et surtout pour ma serotonine et adrénaline.

Un ami m'a fait découvrir la course à pieds, çà m'a permis d'un de bouger, transpirer, et surtout de faire d'une pierre deux coup avec l'agoraphobie en me mélangeant aux autres lors des compétitions.
Je pense que peu importe le sport que tu choisiras, l'important c'est de l'apprécier et de le faire avec envie, mais pas juste se dire je fais çà pour mincir car après on se force et on n'apprécie plus.

Ces deux priorités, je les travaille encore je ne suis pas stabilisée ni en poids ni en acceptation de soi mais je commence à avoir confiance en moi.



Et à bientôt 44 ans "aie" çà pique lol, je m'ouvre à des tas d'autres activités, des expériences, des gens, je vis ce que j'ai envie de vivre et de faire (même si parfois il y a certaines choses auxquelles on ne peut pas déroger comme le boulot lol ) et j'ai l'impression d'avoir cassé cette ancienne spirale.

Priorité 4 :  en parler, j'ai trop envie d'aider et de partager mon expérience, donc je vais tâcher de vous faire partager tout çà et aussi de vous donner mes impressions sur certaines méthodes dont le coaching par exemple.



A bientôt ....

12 commentaires:

  1. Quel renaissance pour toi ! une sacrée bataille ! Je me réjouis d'un tel changement, une belle évolution. Ce sentir bien dans sa tête, dans son corps et dans son cœur aussi, voilà un chouette témoignage pour celle, comme moi, qui aimerait en faire autant lol
    Beezzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ;) tu y arriveras j'en suis sure, le chemin est long 3 ans mine de rien pour arriver enfin à vivre, le chemin n'est pas encore fini il faut maintenant passer à la phase stabilisation mais je n'ai plus peur c'est déjà un bon point, te fais de gros bisous et forza mpm ;)

      Supprimer
  2. Bravo Audrey !! C'est super dur de sortir de certaines choses ! Je suis sure que le mental joue beaucoup. Continue comme ça, ça te va divinement bien ;)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ;) oui ;) maintenant faut stabiliser tout çà et continuer ;) et bizarrement on se rends compte avec le recul bah qu'on a finalement plus de courage et de volonté qu'il n'y parait au début de la reconstruction personnelle ;) on se voit bientôt pour aller marcher ;) de gros gros bisous

      Supprimer
  3. Quel chemin parcouru !!!! Bravo ! J'ai parfois l'impression, que la quarantaine nous fait changer de façon positive <3 en tout cas tu es superbe <3 gros gros bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui bizarrement, après c'est peut être aussi parce que mes fils sont grands et plus autonomes donc plus on arrive à se libérer un peu de temps pour soi, quand les enfants sont petits c'est pas facile voir impossible et les priorités changent ;) de gros gros bisous et nb ton blog m'aide pas mal pour la zen attitude les défi listes et le EEV ;)

      Supprimer
  4. c superrrr tu a fais un enorme parcours et tu as reussi !!
    un chemin magnifique continue ainsi !!
    des bisoussss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ma chérie ;) à très très vite hihi ;) des bisous

      Supprimer
  5. Bravo, tu es courageuse ! Je te souhaite d'avancer avec toujours plus d'enthousiasme sur ce chemin <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ;) oui axelle et notre blogosphère mine de rien çà aide beaucoup ;) lire des témoignages d'autres personnes, participer à nos rdv pleins de petites choses qui font avancer car on se sent pas seule ;) de gros gros bisous

      Supprimer

et toi ? tu en penses quoi ?